Glycémies capillaires ou capteurs freestyle libre, avantages et inconvénients

Ecrit par millezime

9 Juin, 2020

9 juin 2020

Catégorie(s) : Santé

Petit tour des solutions de mesure de glycémies pour les diabétiques.

Ayant été diagnostiqué diabétique de type 1 depuis près de 2 ans et demi, j’ai souhaité partager avec vous mon expérience maintenant que j’ai un peu de recul sur les différents moyens de gérer cette maladie au quotidien, que l’on ait 35 ans (mon cas) ou que l’on soit plus jeune ou plus vieux.

Depuis le diagnostic de la maladie en décembre 2017, lorsque j’ai commencé à me renseigner sur la maladie, j’ai pris conscience tout de suite de devoir être acteur de ma maladie, la comprendre au mieux pour pouvoir la gérer au mieux. La peur des complications à long terme m’a, de toute façon, obligé à prendre les devants avec le souhait de devenir une sorte de patient-expert (terme découvert plus tard) sur ma maladie.

Après être donc passé au début par les glycémies capillaires et l’utilisation des stylos d’insuline lente et rapide pour les besoins quotidiens pendant 1 an et demi, j’ai donc eu accès au capteur freestyle libre d’Abott et à une pompe à insuline type omnipod d’Insulet (je vous expliquerais pourquoi j’ai choisi celle-là). Utilisant cette combinaison depuis près d’un an et demi, j’ai souhaité donc vous faire part de mon retour d’expérience. Si vous lisez cet article, j’espère qu’il pourra vous aider dans votre choix d’administration d’insuline et de suivi des glycémies, que vous soyez un diabétique de longue date ou récemment diagnostiqué.

Première partie : Les glycémies capillaires

Présentation :

Si vous êtes diabétique, vous avez déjà forcément eu recours aux glycémies capillaires. Il est conseillé d’en faire 6 minimum par jour avant et après chaque repas pour avoir une information utile mais clairement, qu’on se le dise, c’est un système lourd et pénible au quotidien avec un geste intrusif à chaque glycémie puisqu’il faut prélever une goutte de sang sur le doigt après s’être « piqué » le doigt avec des lancettes, l’appliquer sur la bandelette insérée elle-même dans un lecteur de glycémie. Cela nécessite d’avoir toujours ces 3 éléments sur soi si l’on souhaite se contrôler ce qui vous le comprendrez aisément n’est pas toujours facile.

Avis :

Après plusieurs mois de glycémies dîtes « capillaires » (car on prélève une goutte de sang des vaisseaux capillaires présents dans les doigts), le bilan est pas très réjouissant, bien qu’indispensable de savoir les faire et d’avoir un kit complet à la maison pour pouvoir en réaliser en cas de problème avec les capteurs ou en cas de doute de la précision de celui-ci, le système de glycémie capillaire se veut pénible car il faut se laver les mains et surtout le doigt où sera prélevé la goutte de sang, parfois douloureux car cela reste toujours une piqure, et limité en nombre de mesures de glycémie quotidienne, personne n’a en effet très envie de se piquer les doigts 15 fois par jour pour avoir une vision globale de sa glycémie. Même si les lecteurs de glycémie ont fait des progrès technologiquement, ils sont toujours un peu archaïques dans l’approche même si leur seul avantage, et pas des moindres, est peut-être leur précision dans la mesure de glycémie. En effet, elle reste la mesure la plus précise et la plus instantanée pour connaître son taux de sucre dans le sang.

Avantages :

Précision dans la mesure de glycémie
système relativement simple à prendre en main (pas de technologie)

Inconvénients :

Pénibilité de la mesure
Obligation d’avoir lancette, bandelette et lecteur en déplacement
Peu pratique en mode balade

Deuxième partie : Les glycémies avec capteur type freestyle libre

Présentation :

L’arrivée en 2017 du capteur de glycémie Freestyle libre d’Abott permet de pratiquer la mesure du glucose en continu (CGM/MGC), mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

Contrairement aux glycémies capillaires qui sont effectuées à un instant T, le capteur peut enregistrer à intervalles réguliers une mesure de glycémie et la stocker dans sa mémoire, lorsque vous scannez le capteur avec le lecteur compatible dédié ou via votre smartphone compatible NFC, vous récupérer une mesure à l’instant T mais également l’historique sur plusieurs heures, mais élément important, vous avez l’information de la tendance de votre glycémie. En effet, comme le capteur enregistre votre glycémie régulièrement, il est capable de vous dire si votre glycémie est en train de monter, de descendre ou bien si elle est stable. En tout il y a 5 niveaux, montée ou descente rapide, montée ou descente moyenne et stable, ce qui vous donne une information importante quant. à la marche à suivre pour votre administration d’insuline.

Autre information importante, les enregistrements sur plusieurs heures sont très intéressants à analyser car ils peuvent vous permettre de savoir comment est votre glycémie la nuit par exemple, ce qui permettra à votre diabétologue d’ajuster les doses d’insuline lente ou de votre programme basal si par exemple vous remontez en fin de nuit, ou si vous avez des baisses de glycémie nocturnes qui peuvent provoquer des hypoglycémies toujours désagréables.

Autre élément important, même s’il n’empêche pas d’avoir sur soi de quoi mesurer sa glycémie en capillaire, les capteurs de glycémie freestyle libre ont une autonomie de 14 jours, ce qui veut dire que pendant 2 semaines, vous n’avez qu’à passer le lecteur ou votre téléphone sur le capteur placé sur le bras pour lire les données ce qui, entre nous, est quand même très pratique. Le capteur résiste aussi à l’immersion jusqu’à 1mde profondeur pendant 30 minutes maximum donc pas d’inquiétude non plus par rapport à la baignade ou la douche.

Autre aspect, vous pouvez partager avec votre médecin ou diabétologue vos données afin qu’il puisse avoir accès à vos glycémies à distance, en vue de l’essor des consultations médicales à distance, cela peut-être également un point positif.

Dans les points négatifs, on pourra noter que la précision de la glycémie peut quelque fois laisser à désirer donc dans le doute une glycémie capillaire permet de vérifier ce point. Pour ceux qui souhaitent rester discret avec la maladie, le capteur doit-être placé vers le triceps, à l’arrière du bras ce qui le rend visite l’été lorsque l’on a cette partie du bras à nu. Pour ma part, j’assume ma maladie et n’ai pas de raison de le cacher, et cela m’amuse toujours de voir des enfants me demander ce que c’est que ce boitier blanc sur mon bras et ça me permet de leur expliquer la maladie avec des mots compréhensibles et simples, et comme ça s’ils voient un copain ou une copine qui en a un, ils sauront déjà ce que c’est et éviteront peut-être une moquerie dû à une incompréhension de la maladie.

Autre aspect important à prendre en compte, la mesure de glycémie est réalisée dans le liquide interstitiel et non dans le sang directement, ce qui ne serait pas possible sans risque d’infection vu la durée de vie du capteur. Cette mesure non sanguine induit un décalage d’une dizaine de minute environ de retard par rapport à l’état de votre glycémie dans le sang, ce qui signifie que si vous êtes à 80 avec une flèche qui descend, vous êtes potentiellement déjà proche d’une hypoglycémie, c’est pourquoi il est important de se connaître et de sentir les symptômes pour savoir si votre glycémie s’est stabilisée entre temps donc dans le doute on reprendra une mesure quelques minutes après.

La technologie de ces capteurs n’empêche pas de devoir analyser chaque situation et d’agir en conséquence par rapport à sa connaissance de soi, de son ressenti, et des informations techniques, c’est dans ces conditions que l’on peut maîtriser au mieux son diabète.

Dans les axes d’amélioration, le nouveau capteur freestyle libre 2 est sorti mais n’est pas encore remboursé par la sécurité sociale en France. Il permet de transmettre via bluetooth automatiquement les données de glycémie au lecteur ou téléphone et peut vous alerter si une glycémie est trop haute ou trop basse afin que vous puissiez réagir en amont de l’hyper ou l’hypoglycémie à venir.

Il existe aussi d’autres capteurs sur le marché comme les Enlite de Medtronic ou les Dexcom G5 (qui nécessite une calibration) et G6 (sans calibration). Comme je n’ai pas pu tester ces autres capteurs, je ne peux donc pas en parler précisément mais ils possèdent à peu près les mêmes fonctionnalités que les capteurs freestyle libre.

Avis :

Vous l’aurez compris, les capteurs de mesure de glucose continu sont une sacrée avancée pour les mesures de la glycémie. Ils permettent d’avoir une vision claire des mesures glycémiques, les courbes de tendances et l’historique des mesures sur 8 heures donnent une information supplémentaire importante par rapport aux glycémies capillaires et qui devient vite indispensable. L’application vous donne aussi d’autres informations, comme une estimation de votre hémoglobine glyquée (HbA1c), vos graphiques quotidiens, des statistiques de durée dans la cible, le nombre d’événements hypo, bref beaucoup d’informations importantes pour savoir comment gérer au mieux la maladie.

Pas de retour aux glycémies capillaires pour ma part sauf en cas de nécessité mais la Mesure du glucose en continu est bien plus pratique dans mon quotidien de diabétique, notamment lors de la pratique sportive mais j’y reviendrai dans un article dédié au sport.

Avantages :

Praticité de la mesure sans piqûre
Autonomie de 14 jours des capteurs
Historique des glycémies sur les 8 dernières heures
Tendance de la glycémie
Système relativement simple à prendre en main
Idéal pour le sport et la vie quotidienne

Inconvénients :

Décalage de la mesure de 10 minute par rapport au taux réél
Précision de la mesure imprécise (très rares cas pour ma part)

 

 

Toutes ces informations ne remplacent pas un avis médical de votre médecin ou diabétologue. Ces propos n’engagent que moi, et ne sont que le reflet de mon expérience, je reste à votre disposition si vous avez des questions via les commentaires.

Articles associés

Micro Joby Wavo Mobile: parfait pour débuter en vlogging ?

Micro Joby Wavo Mobile: parfait pour débuter en vlogging ?

Quand on commence à faire du vlogging, on se pose souvent la question du matériel à acheter. Pour débuter je vous conseillerai donc de faire vos prises de vue avec votre smartphone, d'acheter un trépied GorillaPod par exemple et une lumière led pour parfaire...

Critique Warrior saison 2 : Alors on regarde ?

Critique Warrior saison 2 : Alors on regarde ?

A quelques jours du dénouement de la saison 2 de la série Warrior, on fait le point avec vous pour vous donner notre avis sur cette deuxième saison, et pour faire court c'est du lourd !!! Les combats sont toujours là et ça bastonne sec ! Après une première saison...

Test appareil photo pour enfant ShinePick à moins de 35 euros

Test appareil photo pour enfant ShinePick à moins de 35 euros

Cherchant un appareil photo pour notre fille de 6 ans, nous avons opté pour le modèle Shinepick disponible ici. Les différents avis positifs nous ont convaincus, dès réception du produit, nous vous proposerons un test pour vérifier si les promesses sont tenues et si...

0 Commentaire(s)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *